Klarthe
Follow via facebook Follow via twitter Follow via youtube Follow via dailymotion

Orchestre Victor Hugo

 © the Glint

"La musique exprime ce qui ne peut être dit et sur quoi il est impossible de rester silencieux" Victor Hugo

 

Un portrait

Victor Hugo, multiple, universel, le génie de la littérature est un homme de tous les arts, brisant les frontières et abordant tous les styles.

 

Ouvert, généreux, humaniste, à la croisée des arts: voici aussi ce qu'est cet orchestre, innovant sans cesse dans ses formes et ses propositions, pour donner sens à un patrimoine et une création toujours en mouvement.

 

Sonorités

 

Un orchestre multiple, de Bach au Sacre du Printemps, de Bacri à Berio, de Glass à Léopold Mozart, de Mahler à Debussy, du jazz-rock au romantisme, toujours en quête de nouvelles odyssées sonores, et de rencontres avec des artistes venus de tous horizons. Un orchestre qui n’hésite pas à programmer des concertos pour marimba, pour accordéon, glass harmonica, ou même cor des alpes...

 

Collectif

 

Un orchestre qui fait participer un véritable collectif de musiciens jeunes et dynamiques, un collectif au service du public et de la musique, très impliqué dans la vie sociale de la Région.

 

Un orchestre capable de se mélanger avec d’autres au cours de rencontres qu’il initie (avec Opéra de Rouen, Orchestre de Neuchâtel, Orchestre de Bienne, Orchestre de Dijon, en projet Orchestre de Mulhouse...)

 

Artistes

 

Un directeur musical et artistique très investi dans le portage de l'orchestre, dans la vie musicale de son pays, et par ailleurs très au fait du haut niveau international, qui choisi au long des saisons, le meilleur des solistes et chefs pour accompagner l’aventure musicale. Des artistes français qui parcourent le monde, François Leleux, Ludovic Tézier, Anne Queffélec, Karine Deshayes, David Guerrier, Jean François Heisser, Nicolas Baldeyrou, Emmanuel Rossfelder, Nemaja Radulovic, Marie Josephe Jude, Romain Guyot, Adrien La Marca,  Quatuor Debussy... de jeunes femmes chefs d’orchestre Sofi Jeannin, Debora Waldmann, Alexandra Cravero... des spécialistes renommés d’un répertoire: Sigiswald Kuijken, Reinhardt Goebel, Timothy Brock, Erik Truffaz, Yvan Robilliard, Robert Bonfiglio, Juan Jose Mosalini, Franz Treichler... et le top niveau des jeunes solistes: Isabelle Faust, Alexei Ogrintchouk, Isabelle Druet, Alexandra Soumm, Valeriy Sokolov, Jussi Myllys...

 

Créations

 

Des musiques de Michael Jarrell, Takenori Nemoto, Andy Emler, Jean-Luc Rimey-Meille, Erik Truffaz... des créations avec les écrivains Bernard Friot et Vincent Cuvellier, le peintre Charles Belle, les chorégraphes Nathalie Pernette, Pascale Houbin, la vidéaste Ariane Doublet, le peintre sur sable David Myriam...

 

Des créations jeune public, également diffusées en livre disque chez Actes sud et Milan jeunesse.

 

Public

 

Un orchestre qui tend la main à tous les publics, les plus jeunes avec des projets artistiques spécialement conçus pour eux, en ouvrant les portes du plateau, des répétitions, en décloisonnant les répertoires, en jouant dans les bibliothèques, les préaux d’écoles, les hangars d’usine et bien sûr les salles de concert...

 

Une visibilité de plus en plus grande, un renouveau artistique original et fort, diffusé par les disques, les albums jeunesse, les invitations dans les festivals ou encore à la Philharmonie de Paris...

 

Jean-François Verdier est directeur musical et artistique de l’orchestre depuis septembre 2010.

 

 

 © Stéphane Ozounoff

 

 

Jean-François Verdier

 

Présenté comme l’une des figures les plus intéressantes de la vie musicale française, Jean-François Verdier mène une carrière musicale aux multiples facettes.

 

Tout d’abord Super-soliste de l’Opéra de Paris, considéré comme l’un des meilleurs clarinettistes européens, il est lauréat des concours internationaux de Tokyo, Wien, Anvers, Colmar, et Lugano, dans plusieurs disciplines. Il joue sous la direction de Bernstein, Ozawa, Muti, Gergiev, Salonen, Boulez, Jordan, Dohnanyi, Nelsons, et est notamment invité par le Concertgebouw d’Amsterdam. Il enseigne au CNSM de Paris depuis 2001.

 

Prix Bruno Walter du Concours international de direction d’orchestre de Lugano en 2001, c’est avec les conseils d’Armin Jordan et Kent Nagano qu’il débute un parcours de chef d’orchestre rapidement salué par la critique.

 

Il est désormais sollicité par les grandes scènes lyriques et symphoniques: Opéra national de Paris, Madrid, Montréal, Munich, Lausanne, Luxembourg, Berne, Bruxelles, Nagoya, Tokyo, Bolchoï de Moscou…

 

Il est aussi l’invité des orchestres et opéras nationaux français : Capitole de Toulouse, Lyon, Montpellier, Bordeaux, Metz, Ile-de-France, Nantes, Ensemble orchestral de Paris… Il collabore ainsi avec Susan Graham, Rolando Villazon, Ludovic Tézier, Karine Deshayes, Inva Mula, Isabelle Faust, Anne Queffelec, Nemanja Radulovic…

 

Chef résident de l’Orchestre national de Lyon de 2008-10, il est directeur artistique de l’Orchestre Victor Hugo depuis 2010. Avec son orchestre, il enregistre : Das Lied von der Erde de Mahler, Debussy/Mahler/Zemlinsky avec Isabelle Druet, Weber avec David Guerrier, les Saisons de Nicolas Bacri avec François Leleux et Valeryi Sokolov… et défend la création sous toutes ses formes (Truffaz, Jarrell, Connesson, Nemoto, Emler…)

 

Il compose également des contes musicaux, notamment une suite pour Pierre et le loup : Le Canard est toujours vivant! (coup de cœur de l’académie Charles Cros 2015, avec Jacques Gamblin, Milan) ou Anna, Léo et le gros ours de l’armoire (Actes sud) également coup de cœur de l’académie Charles Cros, et joué à la Philharmonie de Paris en 2015.

 

Il est chevalier des Arts et Lettres.